Dernière publication

L'enjeu de l'intégration économique euro-méditerranéenne, Messaoud Boudhiaf, professeur émérite, Université de Tunis El Manar, Faculté des Sciences Économiques et de Gestion de Tunis

"L’intégration dans le grand espace économique européen présente pour la Tunisie des risques de pertes mais aussi des gains. Nous essayons d’abord d’identifier brièvement ces risques et gains. Ensuite nous indiquerons les moyens qui permettent de les améliorer. Les gains étant plus faciles à saisir, ils seront exposés en premier.
Les échanges commerciaux extérieurs se composent d’exportations et d’importations. Du côté des exportations, le vaste et riche marché de l’UE offre aux exportations tunisiennes un débouché illimité et lucratif où elles entrent librement sans taxes douanières.
L’industrie tunisienne a d’ailleurs été bâtie grâce notamment aux exemptions tarifaires obtenues sur le marché de l’UE. Les accords commerciaux de 1969 et de 1976 entre la Tunisie et l’UE permettaient, en effet, aux produits industriels tunisiens d’entrer librement sur le marché européen sans d’ailleurs faire bénéficier les produits de l’UE des mêmes avantages sur le marché tunisien. Ce n’est qu’avec «l’accord d’association » de 1995 que la réciprocité d’octroi des exemptions tarifaires a été introduite dans les échanges entre la Tunisie et l’UE."

Article disponible ici