Conférences et séminaires  >  Les Midis du CIFE  >  Archives

ARCHIVES

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
Janvier 2007- Les "Midis du CIFE" sont lancés - Une approche originale des débats européens
Le Bureau à Bruxelles du Centre international de formation européenne (CIFE, Nice-Berlin) et le Groupe de Bruxelles des Anciens du CIFE ont lancé, le 30 janvier 2007, à la Fondation Universitaire, « Les Midis du CIFE », une série de débats publics sur des questions d'actualité européenne. 
"L'Adhésion de la Turquie et la Capacité d'intégration de l'Union européenne" était le thème du premier débat qui a réuni, à l'heure du déjeuner, une trentaine de participants dont de nombreux (jeunes) Anciens étudiants du CIFE. 
Animateur du débat, le Directeur général du CIFE, Hartmut MARHOLD a souligné que la question controversée de l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne donne lieu à des argumentations largement réversibles de part et d'autres. Les européens devraient donc bien peser les "pour" et les "contre" en se fondant sur leurs valeurs. Alexander STUBB, Député (PPE-DE, FIN), Rapporteur du Parlement européen sur les aspects institutionnels de la capacité de l’U.E. à intégrer de nouveaux membres, a estimé que le concept de capacité d'intégration ne devrait pas distraire l'Union européenne de sa responsabilité de mettre de l'ordre dans sa maison au lieu de porter l'attention sur les efforts à réaliser par les pays candidats. La résolution que le P.E. a adoptée sur la base de son rapport refuse que la capacité d'intégration de l'Union devienne une nouvelle condition de l'élargissement; elle doit être un critère à prendre en compte par l'Union elle-même dans sa tâche de réforme. La résolution du P.E. confirme que le Traité de Nice en vigueur n'est pas suffisant pour tout nouvel élargissement et qu'une Constitution européenne devrait entrer en vigueur avant 2009.
Autre invitée de ce 1er "Midi du CIFE", Yaprak ALP, Conseillère de la Délégation permanente de la Turquie auprès de l’Union européenne, s'est déclarée confiante que l'année 2007 pourra permettre des avancées du processus constitutionnel européen et donc de la capacité d'intégration de l'Union. Par contre, la diplomate turque a jugé injuste la décision des gouvernements de décembre 2006 de ne pas ouvrir la négociation sur plusieurs chapitres. Elle a plaidé pour le renforcement du rôle de l'Union sur la scène internationale, l'amélioration de l'efficacité du processus décisionnel.

 

 

 

Les MIDIS du CIFE en 2013          

 

27

27ème MIDI du CIFE

Mardi 17 décembre 2013
Thème :  Recherche et Innovation pour un monde durable
Invité : Domenico ROSSETTI di VALDALBERO
, Administrateur principal à la DG de la Recherche et de l’Innovation, Commission européenne*
* s’exprimant à titre personnel
“Horizon 2020 ne traite pas seulement de la recherche et de l’innovation, aussi cruciales soient-elles. Horizon 2020 a de bien plus grandes ambitions : jouer un rôle majeur dans le combat de l’Europe pour l’emploi et la croissance”.
Máire Geoghegan-Quinn, Membre de la Commission européenne en charge de la Recherche, de l’Innovation et de la Science, 20 novembre 2013.

   

 

26

26ème MIDI du CIFE

Mardi 9 juillet 2013
Thème : Revitaliser le rêve européen : Un point de vue du monde des affaires
Invité : Robert Gogel
, Directeur-général d’Integreon, (une société respectée dans  le domaine des solutions juridiques, de la recherche et de l’entreprise), Animateur de la conférence annuelle The State of the European Union*
*La 3ème édition de la conférence State of the European Union s’est tenue le 6 juin 2013 à Bruxelles.
Organisée avec le soutien du European Executive Council (EEC), son objectif était de démontrer, à un moment où l’Europe traverse une des plus turbulentes périodes de sa construction, que les multinationales croient encore à l’Europe et qu’elles ont un point de vue d’entreprises sur la façon de faire revivre concrètement le rêve européen. www.stateoftheeu.eu

   

 

25

25ème MIDI du CIFE

Mercredi 27 mars 2013
Thème :  Elections européennes 2014 : Quel rôle pour les médias ?
Invités : Juana LAHOUSSE-JUÁREZ
, Directeur-général de la Communication, Parlement européen
&
Christophe LECLERCQ, Fondateur d’EurActiv.
Mme Lahousse-Juarez a présenté les grandes lignes de la stratégie de communication du PE pour 2014.
Alors qu’en 2009 l’accent avait été mis sur le choix des citoyens (campagne « A vous de choisir!»), la campagne 2014 sera fondée sur 2 axes: 1/ communiquer sur les valeurs européennes (solidarité, liberté d’expression,…), 2/ encourager le débat, en mettant en avant le contenu du travail législatif du PE et en mettant à disposition des candidats et des partis politiques des opportunités pour un débat véritablement européen.
M. Leclercq a souligné l’importance d’inclure les questions d’actualité européennes dans les média nationaux et de décentraliser la campagne. Il a aussi insisté sur la nécessité d’énoncer clairement le mandat du Parlement européen 2014-2019 : résoudre la crise et  réformer l’Union européenne dans ce sens. De nombreuses pistes pourraient être suivies: des primaires, plus de « visages » (à ce sujet, il a suggéré que chaque parti européen présente un « ticket de 5 »  avec ses candidats aux postes à la tête des institutions : Présidents du PE, de la Commission européenne, du Conseil européen, Haut Représentant et Président de l’Eurogroupe),…
(traduit de l’article publié dans le Newsflash du Mouvement Européen international, www.europeanmovement.eu
Lien vers la VIDEO

   

 

Les MIDIS du CIFE en 2012          

 

24

24ème MIDI du CIFE

Mardi 22 mai 2012
Thème : Fédéralisme : solution à la crise ?
Invités : Prof. Dusan SIDJANSKI
, Conseiller spécial du Président de la Commission européenne – Président d’honneur du Centre Européen de la Culture & François SAINT-OUEN, Secrétaire général du Centre Européen de la Culture et de la Fondation Denis de Rougemont pour l’Europe – Chargé de cours à l’Institut européen de l’Université de Genève.
François SAINT-OUEN est l’auteur de : L’Avenir fédéraliste de l’Europe II – Du Traité de Maastricht à celui de Lisbonne Bruylant, Bruxelles, 2011 (Préface et Postface de Dusan Sidjanski).
50 participants, dont 8 Anciens du CIFE ont participé au 24ème Midi du CIFE qui s’est exceptionnellement tenu à la représentation de la Commission européenne en Belgique. Les deux invités, François Saint-Ouen et le Professeur Dusan Sidjanski ont estimé que la tentation intergouvernementale ne peut apporter de solutions à la hauteur de la tourmente financière et que seul un recours à l’approche fédéraliste pourrait répondre à la crise globale tout en respectant l’unité et la diversité de l’Europe.
Le Professeur Sidjanski s’est montré très préoccupé par la situation en Grèce. En effet, au-delà des questions de l'euro et de la dette, il constate une déstabilisation, voire un effritement du système politique et une destruction de la solidarité au sein de la société grecque.

  

 

23

23ème MIDI du CIFE

Mercredi 28 mars 2012
Thème : Mémoire et Politiques : Réflexions sur la crise de l’euro et le cas de la Grèce
Invité : Catherine GUISAN
,
Visiting Assistant Professor en sciences politiques à l’Université du Minnesota, Minneapolis.
Catherine Guisan est l’auteur de :
. Un sens à l’Europe: Gagner la paix (1950-2003), Paris: Odile Jacob 2003, et
. A Political Theory of Identity in European Integration: Memory and Policies, London and New York: Routledge, 2011.

  

 

Les MIDIS du CIFE en 2011          

 

22

22ème MIDI du CIFE

Vendredi 16 décembre 2011
Thème : Perspectives de gouvernance européenne
Invité : Richard CORBETT
,
Membre du Cabinet de Herman Van Rompuy,
Président du Conseil européen.
"Les pas faits ces derniers mois, aussi petit soit chacun d’entre eux, représentent déjà dans leur ensemble un changement significatif dans nos structures de gouvernance" Herman Van Rompuy au Parlement européen, 16.11.2011.

  

 

21

21ème MIDI du CIFE

Mercredi 22 juin 2011
Thème : Investir plus dans l’éducation et la mobilité des jeunes
Invité :  Doris PACK,
Députée au Parlement européen, Présidente de la commission de la Culture et de l’Education - Prix Jean Monnet 2011
"Même en temps de crise économique, les financements en faveur de la jeunesse et de l'éducation ne doivent pas être considérés comme un coût pour la période actuelle, mais comme un investissement dans l'avenir de l'Europe" - Commission Culture et Education du Parlement européen, 13.04.2011.
Doris Pack (PPE, DE) declared that the EP is really trying to improve the situation for students as far as possible. The EP is also trying to make the next education programmes user-friendly and to use synergies so that all the money available to education can benefit to all specific programmes within the current Lifelong Learning Programme which have the right to exist. If the political will of the EP is clear, the one of the member states still needs to be verified...

  

 

20

20ème MIDI du CIFE

Mardi 1er février 2011
Thème : Inter-institutional Cooperation under the Lisbon Treaty
Invité :  Maroš ŠEFCOVIC
,
Vice-Président de la Commission européenne,
responsable des Relations interinstitutionnelles et de l’Administration.

  

 

19

19ème MIDI du CIFE

Mercredi 23 mars 2011
Thème : L’Union européenne : géant législatif, nain budgétaire ?
Invité :  Alain LAMASSOURE
, Député au Parlement européen, Président de la commission des Budgets du PE
Hier, " les ministres des finances ne voulaient pas payer " ; aujourd'hui, avec la crise, " ils ne peuvent plus payer ".
Il faut sortir du blocage budgétaire européen.
Il faut se dégager de la prison des contributions nationales.

Alain Lamassoure (cité par Alain Frachon, Le Monde, 24.09.2010).

  

 

Les MIDIS du CIFE en 2010          

 

18

18ème MIDI du CIFE

Jeudi 2 décembre 2010
Thème : Le miracle slovaque : comment la Slovaquie est passée à l'Euro
Invité :  
Jean-Antoine GIANSILY,
auteur de « Chroniques slovaques » (2010),
ancien Conseiller économique et commercial de l’Ambassade de France à Bratislava,
ancien Député au Parlement européen.
« Chroniques slovaques » vient de paraître chez Colonna édition  

  

 

17

17ème MIDI du CIFE

Mercredi 9 juin 2010
Thème : Stratégie Europe 2020 : Pour une relance économique et sociale durable
Invité :  
Mario SEPI,
Président du Comité économique et social européen. « La stratégie Europe 2020 établit des objectifs clairs à moyen terme.
Malheureusement, ce qu’elle ne prévoit pas, ce sont des outils communs pour apporter une réponse immédiate et efficace permettant de trouver une véritable issue à la crise ».
Mario Sepi, 30 mars 2010.

  

 

16

16ème MIDI du CIFE - Midi extraordinaire

Jeudi 25 mars 2010
Thème : L’Union européenne sur la voie du Développement durable - Discours - Stratégie - Action
Invité : Jo LEINEN
, Député au Parlement européen, Président de la commission de l’Environnement de la santé publique et de la sécurité alimentaire & les directeurs du projet de recherche CIFE – Asko Europa-Stiftung sur les Discours du Développement durable dans les pays européens* au Parlement européen, Bruxelles.
*Les résultats de la recherche ont été publiés simultanément chez Nomos et dans “L’Europe en formation”, revue scientifique du CIFE.

  

 

Les MIDIS du CIFE en 2009          

 

15

15ème MIDI du CIFE

Mardi 8 décembre 2009
Thème : L’Union européenne du Traité de Lisbonne : quelle puissance internationale ?
Invité :  
Prof. Mario TELÒ,
Vice-président de l’Institut d’études européennes de l’ULB Chaire Jean Monnet ad personam.
Document

  

 

14

14ème MIDI du CIFE -  Midi du CIFE extraordinaire :

Jeudi 12 novembre 2009
Thème : La gouvernance à multiniveaux pour construire l'Europe en partenariat 
Invité :  
Luc Van den Brande,
Président du Comité des Régions de l’Union européenne.
Avec le Livre Blanc sur la gouvernance à multi-niveaux, faîtes entendre votre voix !
www.cor.europa.eu/governance
Discours de M. Luc Van den Brande  

  

 

13

13ème MIDI du CIFE

Mardi 6 octobre 2009
Thème :  Copenhague : L’Union européenne à la tête du combat contre le changement climatique ? 
Invité :  
Monica FRASSONI,
Ex-Présidente du groupe Verts/ALE au Parlement européen,
Membre du Conseil d’administration des amis de l’Europe

  

 

12

12ème MIDI du CIFE

Mercredi 8 juillet 2009
Thème :  Un nouveau Parlement : pour quelle Europe ?
Invité :  
Annemie NEYTS-UYTTEBROECK,
Députée au Parlement européen (ALDE, B),
Présidente des Libéraux Démocrates Européens (Parti européen ELDR).

  

 

11

11ème MIDI du CIFE

Mardi 31 mars 2009
Thème : Traité de Lisbonne Elections européennes Crise financière :
quels risques pour l’Union européenne ? 

Invité : M. Elmar BROK,
Député au Parlement européen. 

  

 

 

10

10ème MIDI du CIFE

Mardi 2 décembre 2008
Thème :  Le prochain élargissement de l'Union européenne : quelles perspectives pour les Balkans occidentaux ?
Invité :  
Graham AVERY,
Secrétaire général de Trans European Policy Studies Association (TEPSA),
Directeur général honoraire de la Commission européenne.

  

 

9

9ème MIDI du CIFE

Mardi 7 octobre 2008
Thème :  Traité de Lisbonne, Géorgie, Crise financière
Invité :  Ferdinando RICCARDI
,
Journaliste et éditorialiste de l’Agence Europe.
3 sujets explosifs de l’actualité européenne :
Traité de Lisbonne, Géorgie, Crise financière
(Ferdinando Riccardi est décédé vendredi 22 septembre 2017 à Bruxelles).

  

 

8

8ème MIDI du CIFE

Mardi 3 juin 2008
Thème : Vers un Espace public européen : le rôle des institutions de l'Union européenne
Invité :  
M. Claus Haugaard SøRENSEN, Directeur Général de la Communication, Commission européenne.
While we Europeans certainly debate a lot, most of our discussions take place within national circles. We lack a common European public space- an intellectual agora – and we do so at a time when the case for Europe is being contested and needs re-stating. Javier Solana- Secretary-General of the Council of the EU and High Representative for the Common Foreign & Security Policy. 

  

 

7

7ème MIDI du CIFE

Mardi 6 mai 2008
Thème : L'élargissement de l'Union européenne : jusqu'où ?
Invité :  Alain SERVANTIE
,
Conseiller à la Direction Générale Elargissement de la Commission européennne.
Dans la politique future d'élargissement, nous devons prendre en considération la capacité de l'Union européenne d'intégrer de nouveaux membres. Ce faisant, il est d'une importance primordiale que nous gardions aussi à l'esprit nos propres intérêts stratégiques. Olli Rehn, Commissaire européen à l'Elargissement.

  

 

6

6ème MIDI du CIFE

Mardi 29 janvier 2008
Thème : Le Traité de Lisbonne : et maintenant ?
Invité :  Jo LEINEN
,
Député au Parlement européen, Président de la Commission des Affaires constitutionnelles.
“The Lisbon Treaty is not the end, the process goes on” commented Jo Leinen, the guest speaker of the 6th CIFE Lunchtime Debate on 29 January 2008. Leinen qualified the Lisbon Treaty as a big step towards a stronger political Union as it reinforces Europe’s capacity to act strongly together.  Nevertheless, Leinen voiced his concerns about the new Treaty by regretting that the "constitutional approach" had been abandoned and by criticizing the “opt-outs” or special arrangements for some Member States. The new Treaty helps to enhance the European Union's democratic accountability, guarantees a better protection of citizens' rights and improves the efficiency of the EU institutions. Member States must quickly ratify the Reform Treaty by January 1st 2009 to be well prepared for the June 2009 European elections, said Leinen. “Only with a real European election campaign on the basis of the Lisbon Treaty”, Leinen stated, “the President of the Commission will be elected by the European Parliament in the light of the European election results, after being proposed by the European Council”. “This will be a big step forward to give the Union a face and allow the Citizens to know clearly for what purpose they voted”, highlighted Leinen. During discussion with some 40 participants Leinen advocated a quick, smooth and transparent ratification process as being vital for the future of the EU; he very frankly gave his opinions on the functioning of the institutions under the new Treaty rules, the impact of the future High representative and future external action service, on the EU’s role in the world and on citizens participation in the big project of the Union in the 21st century.

  

 

Les MIDIS du CIFE en 2007          

 

5

5ème MIDI du CIFE

Mardi 27 novembre 2007
Thème : Les Citoyens et l’Avenir de l’Europe
Invité :  
Les enseignements du 1er sondage délibératif de Tomorrow’s Europe.
Henri MONCEAU,
Directeur du Programme « Démocratie délibérative et Citoyenneté transnationale »,
Notre Europe Tomorrow’s Europe est le 1er sondage délibératif pan-européen sur le futur de l’Europe
www.tomorrowseurope.eu
Notre Europe est un laboratoire de pensée, fondé par Jacques Delors, dédié à l’unité européenne.

  

 

4

4ème MIDI du CIFE

Mardi 9 octobre 2007
Thème : Pour faire l'Europe, former aujourd'hui les Européens de demain
Invité :  Jan FIGEL,
 Commissaire européen en charge de l’Education, de la Formation, de la Culture et de la Jeunesse.
Mr. Ján Figel, the European Commissioner responsible for Education, Training, Culture and Youth illustrated his vision of a really integrated Europe generated through shared values, managed by wisdom, driven by real European citizens: “Integration is only possible with education”. Mr. Figel qualified the impact of education and training not only limited to the growth of Europe’s GDP, but also as being vital for living together in peace, for personal development, for social inclusion and active citizenship. Following the « success story » of Erasmus, Mr. Figel voted for an integrated approach to lifelong learning and for more mobility within the educational systems as being crucial for Europe’s future position in the globalized world. Within the global economy knowledge and skills are the foundations on which an integrated Europe must be built, Mr. Figel stated. European future strongly depends on the quality of education and training systems, on culture and creativity and on the capacity for innovation. However, European policy in Culture, Education, Youth, Sports and Training must be focused on two dimensions: the contribution of education and training to jobs and growth as well as its contribution to personal development, to solidarity and to citizenship. The main future challenges Europe faces – demography, innovation and combining excellence, quality, efficiency with equity – are closely linked to the two dimensions of European education and European cultural diversity. “For this reason”, Mr. Figel underlined, “we need a genuine European area of lifelong learning for all. Therefore the European Commission is committed to supporting the Member States in their efforts to develop and implement successful lifelong learning strategies which are coherent, comprehensive and built on solid evidence.”

  

 

3

3ème MIDI du CIFE

Mercredi 6 juin 2007
Thème : L'Europe face aux défis mondiaux
Invité :  Riccardo PETRELLA
, Fondateur du Groupe de Lisbonne, Secrétaire général du Comité international pour un Contrat mondial de l'Eau et, entre autres multiples qualités, Ancien du CIFE (Collège Universitaire d'Etudes Fédéralistes, Aoste 1963 et Sévres 1964).
M. PETRELLA plaide pour un autre rôle mondial de l'Union européenne se concentrant sur moins de questions globales et plus de cohérence des politiques. Il a décrit et débattu sa vision d'un autre rôle mondial de l'Union européenne, devant un public de 45 personnes. L'économie mondiale des ressources naturelles doit s'inspirer d'une perspective "humaine" prenant en compte les droits de l'homme, la cohésion sociale, la participation démocratique, la primauté du droit et un équilibre écologique fondé sur les valeurs. L'Europe doit développer une telle stratégie mondiale visant à sauver les perspectives de vie des gens. Selon Riccardo PETRELLA, il est urgent que l'Europe développe une telle stratégie globale pour le 21ème siècle. L'invité du CIFE a plaidé pour un meilleur agenda politique de l'Union européenne qui devrait se concentrer sur un plus petit nombre de questions globales et plus de cohérence de ses politiques . La stratégie de l'Union pour combattre la famine, les maladies et pour prévenir les désastres écologiques n'est pas suffisante. Par exemple, pour être efficace, la politique de l'eau de l'Union européenne devrait être soutenue par des politiques cohérentes dans d'autres domaines comme le développement, le commerce et l'énergie. Les prochaines réformes institutionnelles et structurelles futures doivent mettre en place une organisation transparente, légitime et orientée vers la réalisation de ses objectifs . Pour pouvoir mieux relever les défis mondiaux, les mécanismes de coopération multilatérale doivent impliquer la société civile et les Etats membres doivent tirer les leçons du passé.

  

 

2

2ème MIDI du CIFE

Mardi 27 mars 2007
Thème : Comment sauver la Constitution européenne : "mini-traité" ou "Constitution Plus" ? 
Invité : Andrew DUFF, 
Député européen (ALDE, UK)
Le Député européen réclame une feuille de route et un calendrier précis à la fin de la présidence allemande. L'Europe ne doit pas abandonner son combat pour le traité constitutionnel car elle doit se transformer pour mieux faire face aux défis futurs, tel est le sentiment des participants au 2ème "Midi du CIFE" organisé par le Bureau du CIFE à Bruxelles et le groupe des Anciens du CIFE à Bruxelles, le 27 mars 2007. La conférence-débat a réuni 25 personnes dont 7 Anciens du CIFE. L'invité du CIFE, le Député européen Andrew DUFF, porte-parole du groupe ALDE pour les affaires constitutionnelles a estimé que la Déclaration de Berlin de dimanche dernier reflète un fort scepticisme de la part d'Etats comme la République tchèque, la Pologne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Pourtant, il est nécessaire de réformer l'Union. Le fervent plaidoyer de Duff pour une "Constitution Plus" s'oppose aux arguments récents en faveur d'un "mini-traité" jugé "douteux sur le plan juridique, pauvre sur le plan tactique et mauvais sur le plan politique". Duff, au contraire, propose de préserver les parties I et II du traité constitutionnel des risques de ré-ouverture et recommande vivement de procéder à un "petit nombre d'améliorations hautement significatives" aux autres parties, les plus importantes étant la simplification de la procédure de révision, la référence au plein emploi (Art. III-177), l'insertion des objectifs de Lisbonne, la formalisation de l'Eurogroupe, l'affirmation de la dimension sociale de l'Union, l'inclusion d'une politique énergétique commune et la réforme de la PAC. A ce stade, le meilleur que l'on puisse obtenir à la fin de la Présidence allemande serait un accord sur une feuille de route et un calendrier précis , a déclaré Andrew DUFF. La pire erreur historique serait que l'Union temporise encore sur la question constitutionnelle. Il est grand temps que l'Europe prenne une initiative décisive. 

  

 

 

 1

Premier MIDI du CIFE

Mardi 30 janvier 2007
Thème : L'adhésion de la Turquie et la capacité d'Intégration de l'UE
Invités :
- Hartmut MARHOLD, 
Directeur général du CIFE
- Alexander STUBB, Député (PPE-DE, FIN), Rapporteur du Parlement européen  sur les aspects institutionnels de la capacité de l’U.E. à intégrer de nouveaux membres
- Yaprak ALP, Conseillère de la Délégation permanente de la Turquie auprès de l’Union européenne

Ce premier débat a réuni, à l'heure du déjeuner, une trentaine de participants dont de nombreux (jeunes) Anciens étudiants du CIFE. 
Hatmut MARHOLD, animateur du débat, a souligné que la question controversée de l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne donne lieu à des argumentations largement réversibles de part et d'autres. Les européens devraient donc bien peser les "pour" et les "contre" en se fondant sur leurs valeurs. Alexander STUBB, a estimé que le concept de capacité d'intégration ne devrait pas distraire l'Union européenne de sa responsabilité de mettre de l'ordre dans sa maison au lieu de porter l'attention sur les efforts à réaliser par les pays candidats. La résolution que le P.E. a adoptée sur la base de son rapport refuse que la capacité d'intégration de l'Union devienne une nouvelle condition de l'élargissement ; elle doit être un critère à prendre en compte par l'Union elle-même dans sa tâche de réforme. La résolution du P.E. confirme que le Traité de Nice en vigueur n'est pas suffisant pour tout nouvel élargissement et qu'une Constitution européenne devrait entrer en vigueur avant 2009. Sur les aspects institutionnels de la capacité de l’U.E. à intégrer de nouveaux membres, il a estimé que le concept de capacité d'intégration ne devrait pas distraire l'Union européenne de sa responsabilité de mettre de l'ordre dans sa maison au lieu de porter l'attention sur les efforts à réaliser par les pays candidats. La résolution que le P.E. a adoptée sur la base de son rapport refuse que la capacité d'intégration de l'Union devienne une nouvelle condition de l'élargissement ; elle doit être un critère à prendre en compte par l'Union elle-même dans sa tâche de réforme. La résolution du P.E. confirme que le Traité de Nice en vigueur n'est pas suffisant pour tout nouvel élargissement et qu'une Constitution européenne devrait entrer en vigueur avant 2009.
Autre invitée de ce 1er "Midi du CIFE", Yaprak ALP, s'est déclarée confiante que l'année 2007 pourra permettre des avancées du processus constitutionnel européen et donc de la capacité d'intégration de l'Union. Par contre, la diplomate turque a jugé injuste la décision des gouvernements de décembre 2006 de ne pas ouvrir la négociation sur plusieurs chapitres. Elle a plaidé pour le renforcement du rôle de l'Union sur la scène internationale, l'amélioration de l'efficacité du processus décisionnel.
Dépêche diffusée le 1er février 2007 par ABHABER.com, EU-Turkey News Network, relative au premier "Midi du CIFE" organisé à Bruxelles le 30 janvier dernier sur le sujet "Turkey's Accession and the EU's Integration Capacity" 

   

 

Partager