À la Une

Impressions du Midi du CIFE

Le Bureau du CIFE à Bruxelles organisait son 43e « Midi du CIFE », le 6 novembre dernier ; c’était aussi le premier d’une nouvelle série sur la Transition énergétique, inaugurée par un invité à la hauteur de l’événement : M. Dominique Ristori, Directeur Général de l’Energie à la Commission européenne, qui a introduit le débat sur « La Transition énergétique au cœur de la vision européenne pour une économie  moderne, durable et compétitive ». 

Devant une cinquantaine de participants, M. Ristori a dressé un large état des lieux de l’approche multi-sectorielle et des politiques de l’UE pour la transition énergétique dont les objectifs sont au cœur de la réalisation des Accords de Paris sur le Climat. Selon lui, de grands progrès ont déjà été accomplis autour des axes de sécurité de l’approvisionnement, d’interconnexion solidaire, d’énergie propre pour tous les européens,... M. Ristori a plaidé pour l’intégration de toutes les dimensions de la transition énergétique (durabilité, qualité, compétitivité, prix, création d’emplois, lutte contre la précarité énergétique) dans des solutions véritablement européennes à portée géopolitique. « Il est impératif de cesser de ‘pulvériser’ les efforts de recherche et d’investissement à travers l’Europe ! », s’est exclamé le Directeur Général de l’Energie.

Le riche débat avec les participants a permis de contester que la transition énergétique, « enjeu pour l’humanité » serait contradictoire ou nuisible à la croissance économique ; il s’agirait plutôt d’aller vers une croissance différente « saine et propre » à l’échelle globale avec une forte adhésion des populations. Le sentiment partagé était que, pour réussir, la transition énergétique doit devenir la priorité n°1 à l’agenda des investisseurs et rassembler tous les acteurs individuels, privés et publics à tous les niveaux territoriaux

 

 

Retour
Partager